Harkaitz Cano par Sushi Maky
Harkaitz Cano par Sushi Maky

Harkaitz Cano est né à Lasarte au Pays Basque le 4 août 1975.
Il travaille pour la radio, la télévision, la bande dessinée et a traduit en basque Hanif Kureishi, Paul Auster et Allen Ginsberg.

Il a publié des poèmes (Norbait dabil sute-eskaileran, 2001; Compro oro, 2011), des nouvelles (Telefono kaiolatua, 1997; Neguko zirkua, 2005, Prix de la critique espagnole), et les romans Beluna jazz (1996), Pasaia blues (1999), Belarraren ahoa (2006), et Twist (2011; Prix de la critique espagnole, Prix Euskadi).

Il participe fréquemment à des performances alliant littérature et musique et est par ailleurs un bertsolari réputé (chanteur de vers rimés et strophés en langue basque appelés bertso, improvisés lors de joutes oratoires publiques).

Ses livres sont traduits en 10 langues.

Kantoken publiera en 2015 la traduction de Belarraren ahoa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *