Georges Meurant est né en 1948 à Bruxelles.
Il commence à exposer en 1966 (Ostende),
abandonne la représentation en 1985
et invente en 1990 le champ figural, dont l’expérimentation se poursuit.

A partir de son expérience de collectionneur-chasseur, Meurant a écrit, pour se distraire de l’effort pictural, des études consacrées aux traditions archaïques.
Il a aussi régulièrement écrit sur son travail et les regards que lui ont apportés des observateurs d’horizons les plus divers.

Son travail sur la couleur est depuis peu intégré par Philippe Samyn dans des bâtiments : siège d’AGC Glass Europe à Louvain-la-Neuve (des fresques quasi monochromes et des vitrages en blanc sur transparent, inauguré en 2014), Siège du Conseil de l’Union Européenne à Bruxelles :

L’usager croisera ou franchira, au fil de couloirs ainsi sauvés de la monotonie létale des grands ensembles administratifs, huit éléments basiques déclinées et combinées selon les variantes de treize types de portes en un millier de stations à dimension humaine d’un parcours labyrinthique. Sur les parois des trémies des quatorze ascenseurs qui desservent les niveaux, défileront les vastes développements verticaux d’une imagerie abstraite du cœur même de l’intériorité. On foulera les tapis en laine de trois salles de conférence, de deux salles de cérémonie, des foyers des salles et d’un restaurant. Tête levée, les plafonds (assez bas) des foyers et des salles présenteront, articulation par articulation, les compositions les plus complexes. Des tapis seront vécues les successions de fragments arpentés selon les trajets personnels, la prégnance propre à chaque couleur et l’activité des interrelations entre ces identités. Trois compositions prévues initialement pour le lobby ont été supprimées. Elles auraient donné à voir, avec un recul suffisant, trois structures libres de toute contrainte architecturale, chacune comme une totalité en perpétuelle recomposition dans la durée de l’attention.

2013

A l’occasion de son exposition perpetuum mobile, Kantoken publie un livre bilingue français-anglais du même titre.
En 29 carrés de texte et 12 reproductions de tableaux + un aperçu de la trémie d’ascenseur du Conseil Européen, Georges Meurant présente 30 ans de travail sur la couleur et surtout les regards scientifiques qui le remarquent de plus en plus (esthétique, bien sûr, mais aussi neuro-sciences et psychologie).

 

 

Expos & livres

Quelques expositions des années 2000
Bibliographie
  • Un temps d’écriture (Christian Dotremont)
    Bruxelles : Courrier du Centre International d’Études Poétiques, Bibliothèque Royale, 1982, p. 31-37.
  • Joseph Henrion
    Bruxelles : Revue et Corrigée n°14, 1983, p. 9-13.
  • Dessin Shoowa
    Bruxelles : Crédit Communal de Belgique, 1986.
  • Shoowa Motieven
    Brussel : Gemeentekrediet van Belgie, 1986.
  • Shoowa Design
    London – New York : Thames & Hudson, 1986 -1987 / 1995.
  • Abstractions aux Royaumes des Kuba
    Paris : Fondation Dapper, 1987 – 1988.
  • Shoowa Abstraktionen
    Stuttgart : Hansjörg Mayer Edition, 1988.
  • Les tapis-tigres du Tibet 
    Bruxelles : Crédit Communal de Belgique, 1988
  • Stéphane Mandelbaum : Récit
    Bruxelles : Communauté Française de Belgique – Fondation Stéphane Mandelbaum, 1988.
  • Stéphane Mandelbaum – Œuvre Intime
    Bruxelles : Art en Marge, Bulletin n°18, 1988.
  • Au Royaume du Signe» : «Dessins des Ntshak de Fête Kuba» p. 25-31. Paris : Adam Biro / Fondation Dapper, 1988 / 1990.
  • Traumzeichen – Raphiagewebe des Königsreichs Bakuba
    München : Verlag Fred Jahn / Berlin : Haus der Kulturen der Welt, 1989.
  • Art du Nombre et Œuvre Solitaire,
    Bruxelles : Rap Side Story, Rue des Usines n°16-18, 1992.
  • AnalogiesAnalogies IIAnalogies III
    Namur : Maison de la CUlture de Namur, 1991 – 1992 – 1994
  • Tanzania – Meisterwerke afrikanischer Skulptur, p. 154-215,
    Die Bildhauerkunst der Nyamwezi, p. 216-293
    in Ton –und Holzskulpturen aus Nordost Tanzania
    München : Verlag Fred Jahn / Berlin : Haus der Kulturen der Welt, 1994.
  • Mbuti Design, Paintings by Pygmy Women of the Ituri Forest
    Georges Meurant & Robert Farris Thompson,
    London – New York : Thames & Hudson, 1995.
  • L’Attaque du Château-Fort, Georges Meurant & Anne Kellens,
    Bruxelles : Art en Marge, Passages n°5, 1996.
  • Mimétique, Portfolio de gravures de Jean-Luc Moerman
    Bruxelles : La Lettre Volée, 1997.
  • Dynamiques d’Écarts
    Bruxelles : Didier Devillez Éditeur / Ivry-sur-Seine : Heartless, 2000.
  • Paradoxes de la Pénombre, Maurice Pasternak, l’oeuvre gravé 1966-2001
    La Louvière : Centre de la gravure et de l’image imprimée de la Communauté française de Belgique, 2001
  • L’Écume des Sommets, préface plaquette Camille De Taeye,
    Bruxelles : Le Salon d’Art, 2001.
  • Frange de Marge
    in: Catalogue de la Collection d’Art en Marge, p. 30-45
    Bruxelles : Art en Marge, 2003.
  • La sculpture oubanguienne
    in Ubangi – art et cultures au cœur de l’Afrique,  p. 140-233,
    Bruxelles : Fonds Mercator / Arles : Actes Sud, 2007.
  •  Ubangian sculpture
    in Ubangi – art and cultures from the African heartland, p. 140-233,
    Brussels: Mercatorfonds / London – New York : Thames & Hudson, 2007.
  • Je peins et j’écris
    Bon-à-tirer n° 105, avril 2009
    http://www.bon-a-tirer.com/volume105/gm.html